2 septembre 2010... et bientot 2 septembre 2011...

Un an que je t'ai perdu, porté, découvert, embrassé, pleuré, crié...

Un an que j'aurais préféré offrir ma vie pour te permettre, à toi, de vivre... mon fils...

Un an que tu me manques à chaque souffle... un an que l'on se bat chaque jour, en ton nom, et au nom de cet amour, infini....

Bien plus d'un an que je t'aime... je t'ai aimé si fort pendant ces 5 mois où je t'ai porté, je t'aime si fort depuis cette cruelle année qui s'écoule sans toi... je t'aime depuis les 6 longues années où nous t'avons espéré...