Mon amour, mon fils,

Je pars dans 4 jours vers une nouvelle FIV et je me sens tiraillée...
Ca n'aurait pas du se passer comme ça...
Tu devrais être là, dans nos bras...

Mais tu sais, là-bas mon petitou, je vais beaucoup parler de toi... à nos amis à la clinique, à Maria, à Joseph... à tous ceux avec qui on parlait déjà de toi quand tu n'étais encore que quelques cellules dansmon bidou...

Et puis, stp, quand j'irais me ballader au bord de la mer, viens me chatouiller les pieds à travers les vagues qui s'échouent sur le sable... et quand je regarderai ce beau phare, assise sur l'un des bancs du port, je te parlerai doucement mon amour...

j'aurais toujours les yeux et le coeur rivés à la mer, rivés à toi mon bébé...

Ta maman qui t'aime aussi grand que l'univers et qui a trés peur.