Ce sera le 2ème Noel sans notre fils...
L'an dernier, c'était deux mois aprés son décés... j'ignore comment on tenait debout... c'est un peu le trou noir, je me souviens surtout de cette bougie que j'allumais sans arrêt pour lui...
Cette année, nous serons seules... mais même si nous avions été entourées de dizaines de personnes, cela aurait-il changé le manque, l'absence, la douleur ? Bien sûr que non...

Pourtant, ça fait mal de savoir que la famille s'en soucie assez peu finalement...

Alors j'ignore ce que l'on fera, elle, moi et madame la douleur...